Si vous êtes un chef d’entreprise, l’expertise d’un avocat en droit bancaire ou en finance est indispensable pour votre entreprise. Ce professionnel en droit est la personne la plus habilitée à régler l’ensemble des litiges liés au domaine bancaire. De ce fait, il est important d’avoir recours à cet expert dans certaines situations. Quels sont les cas dans lesquels l’on peut faire appel à cet expert ?

Quand recourir à un avocat spécialisé en droit bancaire ?

avocatL’avocat en droit bancaire à une connaissance approfondie des règles qui régissent les activités des banques. L’une des raisons pour lesquelles vous devez faire appel à cet expert est l’assurance de bénéficier des meilleurs conseils. En effet, l’avocat a pour mission de suivre son client et de l’orienter dans la gestion financière de son entreprise.

À ce titre, il apporte son aide à l’entrepreneur pour protéger ses intérêts. Le chef de l’entreprise bénéficie des conseils avisés de la part de l’avocat en droit bancaire sur des questions législatives et fiscales dans les relations avec une banque. Si vous vivez à Paris, et vous êtes dans le besoin d’un avocat de droit bancaire, Maître LARCHERON, avocat lors de contentieux financiers à Paris 16 est à votre disposition pour tous vos besoins.

C’est un expert en droit bancaire, financier et fiscal. Aussi, vous pouvez solliciter son aide en cas de litige. Il s’occupera de régler le contentieux entre la banque et le client. Vous aurez également besoin des services de ce professionnel en finance pour des négociations financières. De plus, son intervention est nécessaire lorsque l’entreprise à des problèmes liés à des chèques dans le cadre d’une opération de crédit immobilier ou d’une erreur dans le calcul d’un taux, etc.

Quels sont les rôles de l’avocat en droit bancaire ?

En cas de contentieux bancaire, le recours à un avocat en droit bancaire est indispensable pour remporter le procès. Ce dernier remplit diverses missions. Sa première mission est de trouver un accord amiable entre les deux parties. Il s’agit d’une procédure amiable qui permet d’éviter le procès. Cette procédure permet de régler le désaccord entre la banque et le client.

Pour ce faire, il adressera un courrier à la banque en prenant soin de mettre le nom du cabinet sur le document. Si l’établissement financier consent à un règlement à l’amiable, l’avocat négocie un accord qui est favorable pour son client. À l’issue de cette démarche, une convention sera rédigée pour mettre au clair les conditions et termes de cet accord.

En cas d’impossibilité de trouver un accord, la procédure contentieuse est enclenchée par l’avocat. Cette procédure aboutit devant les tribunaux et l’intervention d’un juge est nécessaire pour trancher le litige. L’avocat défend les intérêts de son client à l’issue de la procédure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici